Livre d’or – Liens

Un grand merci à toutes les personnes qui ont laissé ici un petit mot, un encouragement ou un témoignage. Vos retours sont précieux !

Vous pouvez laisser le vôtre en utilisant le formulaire de bas de page, avec si vous le souhaitez votre nom, votre activité et votre site web.

Les petits mots…

Dense : c’est bien le mot et le jeu de mot pour exprimer ce que j’ai ressenti après notre cercle de tambours de samedi. Loin d’être une lourdeur, un fardeau ou un poids, c’est une rentrée profonde dans la matière qui permet de me sentir vivre pleinement. Le cercle de tambours est toujours pour moi une expérience formidable, à savourer sans modération, surtout quand elle conduite par Gaëtan.
Alors dansons nos vies dans la densité de la Terre et la légèreté du Ciel.
Merci encore à vous pour vos belles énergies.
Au plaisir de partager avec vous !

Gilles

Quel beau moment de libération et de connexion à la Terre, tu m’as offert !
Ce stage de fabrication de tambour avec ma maman, a été très fort pour toutes les deux et nous a permis de nous reconnaître. C’était beau !
Merci pour ta bienveillance, ta puissance et ton amour.
Merci pour ces liens aux espaces sacrés, amenés avec douceur et force.
Quel beau tambour que voilà là ! Le voyage à ses côtés a commencé…
Et merci à ta petite famille de nous avoir accueillis humblement chez elle.

Peggy CarlierThérapeute Massage Chigong www.peggy-terrehappy.fr www.centre-soazen.fr

Merci Gaétan pour les 2 soins de guérison spirituelle et énergétique dont j’ai bénéficié.
J’ai senti ta bienveillance, ta profondeur, ton humilité, ta puissance de guérison.
A chaque fois, je suis ressortie « nettoyée », rechargée, reliée à mon essence profonde et à ma spiritualité.
MERCI

M.

Honneur à toi, ce n’est pas un tambour, c’est une boussole que j’ai entre mes mains. Merci pour la finesse de ton accompagne, la justesse de ton équilibre entre sacré et technique. Tu es un funambule qui lance des bulles, qui danse prés de la lune depuis tes racines.

Corentin H.

J’ai l’occasion de travailler régulièrement avec le « Gaëtan percussionniste » et ne peux que témoigner de son ouverture vers les autres et sa curiosité sans faille envers la dimension spirituelle. Je suis ravie de cette possibilité de contacter ensemble le monde de l’invisible.

Béatrice ThibaultThérapeutewww.beatricethibault.com

Très beau site Gaétan, clair et lumineux, bravo!

J’ai fabriqué mon tambour avec Gaétan, c’était une très belle expérience et rencontre avec soi-même, très bien guidée, merci. Aujourd’hui, ce tambour m’accompagne toujours et c’est un allié précieux dans ma pratique personnelle et professionnelle .
Au plaisir de te recroiser Gaétan, je te souhaite une excellente continuation.

Marie SabyBioénergéticiennewww.amma-energie.fr

Trois jours à la rencontre de soi-même dans le miroir de notre tambour qui prend peu à peu forme et Vie. Trois journées en conscience dans un cheminement intérieur éclairé par Gaétan et l’énergie du groupe. Merci !

Sophie TchélakoffKinésiologueSophie Tchékaloff - Kinésiologue à Rennes

Je me sens portée par le jeu instrumental et les chants de Gaëtan. La qualité de ces vibrations me ressource et met en éveil tout mon être.

IsabelleAteliers Chant spontané et méditation
En soin avec Gaëtan, j’ai reçu un précieux accompagnement pour alléger… m’apaiser de mon passé… récupérer… prendre appui… Gratitude ! De plus, son lieu est beau et ressourçant ; à découvrir.
Isabelle Rennes

Salut Gaëtan, je viens de recevoir les tambours… magnifiques ! Je suis toujours aussi impressionné par leur qualité, et ce qu’ils émanent. Un grand merci pour ta confiance.

BenjaminMidori musique

Bonjour Gaëtan. Je te remercie encore pour ces intenses moments que j’ai passé avec toi et avec les autres membres du groupe. Mon tambour m’accompagne dans ma vie et il résonne au plus profond de moi. Je sais qu’avec lui mes demandes prennent plus de force dans leurs réalisations. Sa peau douce s’est très bien tendu avec le temps. Chaque moment passé avec lui me donne beaucoup d’énergie. Je sens que je suis prêt pour de grands voyages en sa compagnie… Merci Gaëtan

Gilles

Un grand merci pour cette belle cérémonie de consécration du tambour qui a rendu mon tambour vivant.

Bernadette

J’ai suivi les instructions que tu m’avais données par téléphone et cette initiation à distance a été pour moi un moment très fort.

J’ai senti que le tambour que tu as fabriqué pour moi appelait ma féminité et lorsque j’ai joué, une grande douceur m’a envahie.

Je me sens comme nettoyée, de ma tristesse, de ma colère. La douceur qui m’était insupportable (et oui c’est possible) peut enfin reprendre sa place.
Ce tambour va m’accompagner dans cette nouvelle vie qui m’est offerte.
Merci à toi

Isabelle2010

… et les témoignages

Je me suis sentie dans de très bonnes mains. Celles d’un Vrai et Grand Guide. Gaetan m’a guidé à travers la fabrication d’un tambour dans mon cheminement personnel, dans mes ombres que je ne voyais pas facilement, pour les mettre à la lumière. Il m’a aidé à les traverser et à me remettre  » à l’endroit » comme il dit si bien. Gaetan est un guide exceptionnel, un guérisseur, avec un grand coeur. Un beau mélange de rigueur et de coeur, pour nous amener là où on est invité à aller. Le lieu en plus est magique, vibrant +++ J’y retournerai, ça c’est sur, même si je n’habite pas à côté ( je viens de Belgique).

Merci Gaetan, tu m’as super éclairée, et je suis super super fière de la naissance de mon maaagnifique TAMbOUR. GRACIAS.

Pascale

Les mots ne sont pas suffisants pour décrire ces trois jours et demi passés dans ce cercle bienveillant et guidé subtilement par Gaëtan.
A la rencontre de nous même au fur et à mesure que notre tambour , miroir de notre être sacré, naît Gaëtan a guidé ce cercle afin de nous amener à jouir de cette vie pleinement et à laisser la possibilité à des choses extraordinaires de pouvoir s’exprimer à travers nous.
Moments magiques …

le 6/11/2018

Arnaud

Bonjour Gaëtan,
Nous nous sommes rencontré lors du we de fabrication de tambour sacré organisé par le MKP au mois de mai dernier. Lors de ce we, j’ai pu ouvrir par ton accompagnement différentes portes. J’avais hésité à sacraliser ou taillader mon tambour tellement l’épreuve était difficile. Après le we, petit à petit, lui et moi, construisons notre relation. J’éprouve du plaisir, de la joie, lorsque la mailloche tapote, frôle et cogne sur le tambour. Cette joie me permet d’appréhender les émotions diverses (dont la tristesse) et messages lors de courts moments où je joue du tambour.
Aujourd’hui en jouant, j’ai eu une pensé forte envers toi. Envers ce que tu me disais sur mon encrage pour que mes voyages en me brulent pas. Travail que je n’ouvrirais pas encore en profondeur pour le moment. Car j’ai une très grosse échéance tant professionnel que personnel en octobre prochain.
Les mots ne sont pas suffisant pour te dire ma reconnaissance envers la manière dont tu pratiques ta mission. Mon tambour résonne (particulièrement aujourd’hui) ton image, ta voix, ta voie, ta ferme simplicité à être.

Merci et gratitude

C.H.

Évidemment le choix de la personne avec qui je le réaliserai est primordial. Je me laisse guider, confiante… au gré des pages qui défilent sur internet arrive rapidement la bonne option, celle qui me parle me fait vibrer et pour cause … L’approche du Tambour comme le partage Gaëtan Pluvinage sur son site LE CERCLE SACRE  résonne immédiatement en moi.

Le Cercle Sacré… même le titre était un clin d’œil, de ceux que je crée et puis de ce livre précieux qui m’est tombé dans les mains à mon retour de voyage l’année dernière.

cercle sacré

Ajoutons à cela qu’évidemment une cession de fabrication est prévue pile le week-end suivant, je fais des pieds et des mains afin de me libérer un jour de congé supplémentaire au boulot, demande accordée et cerise sur le gâteau … Alors que je partageais avec joie et excitation la nouvelle de la naissance prochaine du précieux instrument à ma grande et merveilleuse amie Macha voilà qu’elle me confie avoir organisé pour célébrer ma trentaine fraîchement acquise, une cagnotte auprès de certains de mes éminents amis afin que justement je puisse réaliser ce souhait qui me tient tant et tant à cœur …  Je vous laisse imaginer ma réaction… Extrêmement émue, touchée, bénie, chanceuse, reconnaissante… Enfin, les mots me manquent.

En plus de la voie initiatique que m’offre la création et l’apprentissage d’un tel « objet » j’y ajouterais aussi l’empreinte symbolique de chacune des personnes ayant contribuer à l’éclosion de cet oeuvre. Mes amis, ma Tribu, mes Frères et Soeurs de Coeur.

3

Juillet 2017.

3 jours où Gaëtan avec patience, bienveillance et pédagogie certaine nous mena mes partenaires et moi vers la réalisation de nos précieux alliés.

Laisser venir à nous sans projection ni idées préconçues les matériaux bruts qui le constitueront… Quel cadre ( le cercle de bois qui constitue la base du tambour) choisir? Celui qui me fait tant vibrer de par son énergie évidente et proche ou au contraire celui qui me semble moins facile de prime abord et serait donc je le sens une clef potentielle pour m’ouvrir les portes de nouvelles explorations… Parmi le large choix de peaux proposées (chèvre, daim, cheval, vache, bison …) de laquelle s’élèvera ce petit « truc en plus », cette alchimie innée et perceptible qui résonnera, s’harmonisera au cadre? Le travail des matériaux que pas à pas nous menons à la transformation, la minutieuse (et laborieuse!) élaboration du cordage qui viendra tendre la peau sur le cadre venant charrier des montagnes d’impatience et de (courts!) moment de désespoir !!! La mailloche qui viendra donner sens et vie au tout, celle qui fera entrer le tambour en résonance… Trois jours de réalisation initiatique. Trois jours qui nous confrontent à nos blocages, nos appréhensions mais aussi bien sûr à la joie, à l’élan du cœur et la nécessité de bénéficier de cet enseignement si particulier du Tambour. Laisser le son venir vibrer et insuffler son énergie dans chacune de nos cellules. Le laisser nous emporter loin au creux des mémoires anciennes du Monde et des temps infinis.

1081318

Aussi la peau qui s’est révélé à moi est celle d’un Cheval. Bien sûr chaque matériau est honoré, remercié… de l’esprit du Bois à celui de l’Animal, consacré lors d’une belle et intense cérémonie à la fin des trois jours.

J’ai depuis toujours une admiration pour le Cheval, animal avec lequel j’entre en résonance. Il symbolise pour moi la puissance racée, la grâce suprême, la liberté lancé vers l’immensité de la Vie. Ce tambour comme le cheval je le chevauche à chaque instant et comme un destrier dont on aurait entièrement confiance, je le laisse me mener sur les routes qu’il m’est nécessaire d’emprunter.

Je suis au début d’un chemin dont je pressent qu’il me mènera bien delà de ce que ma logique pourrait envisager…

Je le pratique, je le laisse me mener, je lâche prise et j’aurais tant d’histoire à vous raconter…

Le blog d’Adèle et l’article au complet : www.lamaisondadele.com

Adèle Le Roux – OéluneComédienne – Auteure/Compositeur/Interprète – Modèle / Chercheuse d’Images et de Motsadeleleroux.com

Trois jours et un tambour

Ne rien attendre et accueillir. Ne rien demander et recevoir.
Gaëtan nous amène dans le monde de l’acceptation de qui nous sommes, dans l’acceptation de chacun rassemblé là pour vivre une aventure commune, dans l’acceptation de ce qui est, sans détour, sans fuite.
Et le tambour ? Il nait au fil du temps entre nos doigts, avec nos émotions du moment, avec nos peurs, avec nos joies, avec nos émerveillements. Tout est surprise, tout est révélation, tout est parfait.
Et le tambour ? Il vibre, il s’offre à nous, il naît dans nos mains, dans nos coeurs, dans nos âmes. Il naît au plus profond de notre être.
Trois jours et un tambour, trois jours et l’unité d’un être et de son tambour vibrant à l’unisson pour l’éternité. Le temps n’existe plus, la vibration traverse l’espace infini.
Tout est relié dans la magie de l’harmonie de l’instant, dans l’amour du vivant.
Oui, tout est vivant au service du tout, du un, du sacré.
Le tambour est né.

Profonde gratitude pour le maître de cérémonie.

Gérard Guilbaud

Mon tambour et moi vivons en complétude . A la maison , son âme bien présente qui m’invite à jouer , danser à méditer presque chaque jour .nous nous accompagnons l’un et l’autre dans la joie et la foi.Quelque chose s’est libéré et un lien très fort s’est ancré entre lui et moi, entre la Terre et le ciel. je pense souvent à cette merveilleuse expérience de la création en mars 2016 et à ce très beau groupe que nous formions avec les stagiaires. un accueil chaleureux de Gaëtan et les siens. une bulle d’humanité et de fraternité emplie d’Amour que je n’avais pas envie de quitter. j’en garde un souvenir intarissable. la cérémonie de consécration fut un moment très fort en reliance avec l’essentiel accompagné de visions. « cet enfant qui m’invite à entrer dans le Soleil » , une image gravée à tout jamais. et depuis, je joue…. et je le propose à mes ateliers de relaxation méditation de bols tibétains ; les messages des personnes sont vraiment trés beau ; ils se sentent réunifiés, ramenés à leur propre être profond et dégagées, libérées des énergies qui n’ont plus lieu d’être…Alors je dis MERCI à la vie merci à Gaëtan pour cette TRANSMISSION .j’ai écrit un poème à mon Tambour. il s’appelle « Mon âme- Cerf  » voici le lien : http://lesmotsdesmaux.over-blog.com/2016/04/mon-ame-cerf.html. je vous souhaite une belle route sur la découverte du soi , et autant de rencontres et partages… Valérie de Dinan (22 ) relation d’aide par le Massage énergétique et la relaxation/méditation sonore au Seiiki Massages . Au plaisir de vous revoir tous…

Valérie de Dinan (22)Massage énergétique, relaxation/méditation sonore, Seiiki Massageslesmotsdesmaux.over-blog.com

J’ai rencontré Gaëtan au rêve de l’aborigène et l’un de ses tambours m’a très vite appelé. En plus du tambour, c’est également la personne qui m’a beaucoup plût. Gaëtan dégage une lumière qui l’accompagne jusque dans les soins qu’il procure.

C’est quelques mois après que j’ai pu retourner le voir afin de prendre le dit tambour et faire une consécration. L’après midi à été très forte pour moi et à surtout été le début d’une aventure que je vie actuellement. Cette force d’ans l’expérience provient de plusieurs choses. C’est premièrement ce que Gaëtan met dans ses tambour, il y a là de très belles énergies lumineuses. Ensuite il y a la consécration en elle-même qui, loin d’être une formalité dont on pourrait se passer, est un rite de passage à la fois pour le tambour et pour celui qui le reçoit. C’est qui m’a semblé avant de venir et ce qui m’a été confirmé par l’expérience que j’ai vécu.

C’est donc un grand merci que je souhaite adresser à Gaëtan, en espérant que l’on puisse continuer à croiser nos routes durant nos aventures respectives car c’est à chaque fois fort et enrichissant. 

Brendan Rault

La recherche d’une voie « énergétique » qui comme l’aspirine mette fin aux difficultés, sans douleur et rapidement, reste une constante encore trop importante dans les démarches actuelles et un nouveau consumérisme a vu le jour parmi le foisonnement des praticiens et des voies dites d’éveil.

Rares son les êtres qui dans une pureté d’engagement et ayant fait le chemin eux mêmes sont en mesure d’être le réceptacle des Forces Supérieures, les  seules susceptibles de nous accompagner dans des transformations successives jusqu’à la réalisation de notre être. Gaëtan en est un d’eux.

Depuis plus d’un an il a accompagné le délestage de mes freins, empreintes et scories de tout ordre et de tout temps, dans une écoute profonde d’âme et, par le don de soi, il a été l’intermédiaire des Forces de Guérison et de Lumière qui ont permis la libération de mon être essentiel et ce jusqu’à dans ma vie concrète. Et… il y veille à cet ancrage concret !

Ma gratitude et mon amour dépassent nos personnes.

Maria Pilar EstebanThérapeutemariapilaresteban5@gmail.com

Gaëtan s’est associé au Champ du Cœur à plusieurs reprises dans le partage de nos compétences et notre amour commun du tambour sacré. De véritables voyages initiatiques ont été célébrés lors de cérémonies autour du feu où nous avons chanté et dansé au son de nos instruments.Gaëtan a également créé mon tambour en badamier rouge, un bois de Mayotte sous lequel les hommes parlent sur la place du village, vision prémonitoire de ma mission d’aînée spirituelle. Il reste notre référent pour la construction de tambour et l’animation des cérémonies du feu au Champ du Cœur et à Alpha Guide.

En plus d’être notre partenaire, je le considère comme un tendre ami sincère et lumineux.

Natascha ZagradskyAînée spirituelleAlpha Guide

Notre première rencontre a eu lieu autour de l’achat d’un tambour chamanique. Je suis venue chez Gaétan voir ses tambours. Dès le premier contact avec les tambours, l’un d’entre eux m’a appelé et est devenu le mien. Ensuite, j’ai été très impressionnée par le travail de consécration de mon tambour que Gaétan a mené. Je ne savais pas qu’un tambour était aussi sacré et que pour que ce lien sacré s’installe, il fallait entrer en connexion avec sa peau, son cadre de bois, ses cordages en coton et finalement lui permettre de naître afin qu’il puisse devenir un instrument de guérison. Ce travail m’a beaucoup touché car il m’a fait voyager à l’intérieur de moi et m’a fait recontacter des mémoires que je connaissais déjà par rapport à mon histoire. C’était comme si mon tambour me connaissait déjà. Et je me suis donc rendue compte que le contact avec le tambour allait me chercher profondément à l’intérieur. Le travail a été profond, émouvant et je suis repartie avec mon tambour.

Quelques mois plus tard, j’ai recontacté Gaétan pour cette fois travailler régulièrement autour du travail de guérison spirituelle qu’il propose. A chaque nouvelle rencontre, j’étais transportée et j’avais beaucoup de plaisir à entrer dans le travail avec lui. Le travail était très profond et touchait différents niveaux de mon être : mon énergie et mes corps subtils, mes mémoires transgénérationnelles ou karmiques, mon âme,  mais aussi il mettait en évidence mes fonctionnements parfois inadéquats ou qui demandaient à être transformés pour trouver une sérénité ou pour autoriser ma puissance… C’est donc un travail très complet que propose Gaétan.

Gaétan dégage une très belle énergie. Il a  une très belle écoute, attentive et respectueuse de qui on est. Il est habité par ce travail et j’ai ressenti tous les bienfaits que cela pouvait m’apporter, tous les  éclairages autour de mon histoire, les  libérations intérieures et personnelles sur mon chemin de vie. Son accompagnement était toujours bienveillant et plus je travaillais avec lui, plus ma confiance augmentait de plus en plus.

Gaétan s’appuie sur un vécu de plusieurs années de pratique. Il est très ancré ce qui permet au travail d’avancer vite et d’ouvrir rapidement de nouveaux horizons, de nouveaux possibles, de nouveaux chemins pour avancer encore plus vers moi et pour pouvoir lâcher mes peurs, mes doutes, mon manque de confiance… son travail énergétique libère, harmonise, nettoie et permet d’ouvrir de nouvelles perceptions. De plus ses outils sont efficaces et adaptés à chaque moment présent. Je ressens chez lui de fortes connexions qui l’habitent et le guident. Cela m’a amené, à plusieurs moments, des clés de compréhension autour de ma problématique.

Lors de ces séances, j’ai aussi beaucoup apprécié les moments d’accompagnements instrumentaux qui m’ont permis, de partir dans des voyages intérieurs profonds, de contacter des espaces insoupçonnés, de contacter parfois des mémoires . A chaque fois, ma voix se posait sur les instruments de manière profonde et authentique et ouvrait la porte pour aller de plus en plus vers  la guérison et la paix intérieure.

Puis le travail pouvait aussi se poursuivre chez moi car Gaétan me donnait à chaque séance des exercices énergétiques qui permettaient d’entretenir le travail de fond et de continuer à faire circuler les énergies de mon corps en lien avec ce qui avait été vécu en séance.

Je remercie sincèrement Gaétan de m’avoir accompagnée de cette manière avec autant de bienveillance. Je garde de ce travail une belle lumière, une belle présence, qui m’accompagnent désormais dans ma vie et me guident sur mon chemin de réalisation.

Véronique

Véronique ThomasChanteuseVéronique Thomas

Retour sur une naissance.

En novembre dernier, j’ai participé à un des ateliers de création de tambour de Gaëtan. Depuis ce jour-là, je n’arrête pas de découvrir la voix qui émerge du tambour, de moi-même. je n’arrête pas de découvrir ma relation à lui ; à moi ; au monde. La pratique du tambour s’est intégré à mes pratiques précédentes : bouddhisme, vipassana, yoga, musique, danse, travail, famille, amitiés, relations humaines tout court, relation à l’univers. S’est intégré à ma vie, dans ma vie, avec ma vie.

A la fin des jours de constructions, vint le jour de la sacralisation du tambour. en ce moment-là, je sentis que je devais être seul. en suivant mon intuition, je sortis de la pièce où les autres participants allaient faire résonner leurs tambours tous ensemble, je me dirigeai vers un arbre au milieu du champ avoisinant, isolé, à haut d’une petite colline. une fois à côté de l’arbre je me rendis compte qu’il s’agissait d’un chêne, le même bois du cercle que j’avais choisi pour mon tambour. il m’avait indiqué l’endroit où je devais me rendre pour lui faire vibrer sa voix pour la première fois.

Des mots sortirent de ma bouche, de mon âme. des mots pour lesquels je n’étais pas préparé, que je ne m’attendais pas. je compris pourquoi je devais être seul, à ce moment-là. je pense aujourd’hui que je n’aurais pas eu le courage de sortir ces mots, si je ne m’étais pas écouté et que j’avais choisi de rester avec les autres, face aux autres.

Sous un vent froid, fendant, meneur d’une fine pluie tranchante, je commençai à accueillir une naissance dans ce monde. pas seulement la naissance du tambour, mais plutôt, surtout, ma propre naissance. je fis résonner les mots que j’attendais depuis ma naissance. je me donnais, enfin, la bienvenu dans ce monde. je m’accordais à vivre, selon mon intuition, selon mes désirs et encore plus selon mes besoins les plus intimes.

Ce fut douloureux, de m’accepter, d’accepter que j’étais dans ce monde. et que par le pur et simple fait d’y être, j’en avais le droit. j’en ai le droit. Ce fut douloureux de naître. mais j’étais né. par mes propres mains. je prenais mon destin en mes mains, en l’accueillant. en m’accueillant dans ce monde.

Sans plus rien attendre du monde extérieur , un mot, un geste, la permission d’exister. désormais, j’existais. le fait était accompli. et j’en avais le droit par le pur et simple fait d’exister. et cet accord me venais de mon âme, le seul élément dans cet univers qui puisse juger, par l’écoute de soi-même, par l’écoute de moi-même, si je vis en accord ou pas avec moi-même.

Au fil des jours qui avaient précédé, pendant la construction, je n’étais pas sûr des éléments que j’avais choisi pour réaliser le tambour. néanmoins, je continuais à suivre mon intuition, sans trop me poser des questions. j’étais dans le processus, l’action, la construction, le faire. et ce faire m’empêchait de trop me prendre la tête avec mes questionnements. j’écoutais mon intuition, qui conduisait mon corps, accompagnait mes gestes.

Au moment de le faire résonner pour la première fois, je compris qu’il n’y avait plus de place pour aucune question, que les questions si quelque chose est juste ou pas sont éphémères. comme tout. le tout est là et il n’y a plus rien à ajouter. pour une plus longue ou courte présence dans ce monde matériel, cela ne change rien ; ce n’est pas la quantité, la durée, mais la qualité de la présence. il faut juste accueillir. avec les moyens qui nous sont donnés au moment donné.

Tout élément qui vient dans ce monde matériel a le droit à son existence, par le simple fait d’y être, comme tous les autres êtres qui peuplent notre univers, sans rien demander, tout simplement en existant. la vie n’a pas de sens ni de but, elle existe et rien d’autre. un arbre ne se pose pas de questions si exister ou pas. il existe, il respire, grandit, se reproduit, vieillit. enfin, il meurt, dans sa forme matérielle.

Aujourd’hui, les battements du tambour m’accompagnent quand j’ai un doute, quand j’ai besoin de me poser un instant. ou tout simplement parce que j’ai envie d’en écouter son son. son cœur. parce que c’est mon cœur qui résonne et j’ai envie, besoin de m’écouter plus profondément, avec plus de finesse, de justesse, sans jugements.

Parfois, je le sors de sa couverture rien que pour le regarder, ou, tout simplement, pour le laisser là, dans la pièce, sentir sa présence dans l’espace où je suis, je respire, je vibre.

Bien sûr, j’en prends le plus grand soin. mais, au même temps, je ne peux pas dire qu’il soit devenu indispensable. pour moi, peut-être oui ; mais à plus large échelle….? je sens, je sais, que le tambour aussi est éphémère. son effet sur moi est plutôt celui de me faire comprendre l’aspect éphémère de la vie, de ma vie. mais ma vie non plus est indispensable. affirmer cela serait de l’ordre du jugement, comme affirmer qu’un élément dans cet univers est plus important que d’autres. aucun élément est plus important que d’autres. mais tous sont là, ensemble, dans une harmonie qui change sans cesse, dans un mouvement sans lequel il n’y aurait pas de vie, puisque la vie elle-même est mouvement, recherche constante d’un équilibre dynamique qui doit changer, bouger, pour continuer à vivre, en apprenant à écouter, à s’écouter, pour mieux être dans le flux de cette harmonie, qui, de par le seul fait d’être vivante, d’être là, ne peut pas se poser, s’arrêter, le prix en serait sa mort. mais cela aussi ne serait rien de plus qu’une autre étape.

Je remercie infiniment Gaëtan pour m’avoir accompagner dans ce processus. Et je ne peux que souhaiter à toutes les personnes, qui décideront de se lancer dans ce même processus, de pouvoir expérimenter par elles-mêmes la beauté de la découverte de soi-même.

paris, 15 avril 2015.

Mano Cazalobos

Le temps qui est passé sur ces trois jours de construction de nos tambours à marqué pour moi un tournant dans ma vie,
C’était le moment et ton accompagnent Gaetan m’a permis de prendre le virage comme il se doit, d’affronter les peurs, et de les comprendre plutôt que de les combattre.
Quelle magnifique aventure, proche des éléments de la nature, avec un accueil familiale des plus chaleureux qui a apporter complicité, simplicité et authenticité.. Je me suis laissée aller, je me suis livrée à l’instant présent de cette réalisation comme la réalisation de moi même. Et déjà depuis que mon tambour existe qu’il détient son essence de nombreuses choses se sont déclenchées.
Merci pour cette transmission, ces instants de créativité, pour ces discussions, face à nos réalités, et la communication en musicalité, pour cette construction, un miroir qui chante , un miroir qui danse pleins de luminosité… voilà que je peux me regarder, m’apprécier, m’écouter et m’aimer… Merci pour tout…

Ce fut un échange humain spirituel et naturel, parsemé de touches d’humour, dans la joie et l’amour qui restera gravé dans mon cœur pour toujours!

Merci Gaetan, merci Aude, Merci Kome, merci Brieuc pour votre générosité sous ses formes variées merci à votre lieu de vie qui lui aussi nous a accueillis, aux arbres et aux plantes, au vent, au soleil, à l’eau, à la terre et aux animaux.

Roxane juillet 2013

Pour envoyer votre témoignage